Kadek Puspasari

Kadek a été formée depuis l'enfance aux danses indonésiennes (styles de Java-Bali-Sumatra). Elle est diplômée de l'institut des arts de Surakarta en Indonésie, où elle obtient un master en danse (spécialisation chorégraphie) en 2003. Pour son sujet de master, elle fait une recherche ethnographique sur une ancienne danse rituelle balinaise nommée Sang Hyang Dedari.   

En 2006 elle réalise la chorégraphie du rôle de Sinta pour le film-musical Opera Jawa (réalisation Garin Nugroho, production Peter Sellars), présenté à Vienne pour les 250 ans de l'anniversaire de la naissance de Wolfgang Amadeus Mozart. Remarquée par le directeur artistique Lin Hwai-Min, elle a suivi une formation professionnelle de un mois au Cloud Gate Dance Theater de Taiwan en 2007.  La même année, elle est sélectionnée parmis des chorégraphes indonésiens par le Centre Kennedy pour participer à un programme d'échange avec des écoles de danse contemporaine à New-York et Chicago (Martha Graham, Merce Cunningham, Alvin Alley, Hubbard Steet and Trisha Brown, Broadway). Elle a été invitée à plusieurs reprises dans le cadre de Asian young choregrapher à Singapour et Taiwan pour  présenter ses chorégraphies.

Installée à Paris depuis 2009, ses chorégraphies ont été représentées dans divers festivals. Étant une des rares danseuses balinaise résidant à Paris et la seule dépositaire de la danse classique javanaise, Kadek est régulièrement sollicitée pour enseigner à la Cité de la musique, à l'université de Paris 10 et via l'association Pantcha Indra. Ses collaborations sont nombreuses notamment avec l'ensemble Pang Pung.

 

 

Christophe MOURE

Directeur musical de l'ensemble de gamelan javanais Sekar Wangi, musicien, marionnettiste de théâtre d'ombres. Après de longues études de piano au conservatoire, il s'oriente vers la guitare jazz et passe plusieurs années au conservatoire de Nadia et Lili Boulanger à Paris. Parallèlement il passe une licence d'Indonésien-Malaisien à L'INALCO. De 2004 à 2009,  Christophe Moure obtient une bourse auprès du gouvernement Indonésien pour étudier la musique et la manipulation des marionnettes traditionnelles à l'institut des arts de Surakarta. Lors de son séjour il étudie le gamelan javanais et se perfectionne auprès du grand marionnettiste Ki Sri Joko Raharjo.

Depuis 2009 il enseigne le gamelan Javanais dans le cadre d'ateliers hebdomadaires à la Cité de la Musique, au conservatoire de Créteil, à l'université Paris 10. Il se produit sur scène comme conteur, marionnettiste et musicien dans divers projets liés à la musique indonésienne avec l'association Pantcha Indra et l'ensemble Pang Pung. En avril 2013, il présente le spectacle Danses et musiques savantes et populaires de la région de Java à l'auditorium du Musée Guimet avec l'ensemble de gamelan Pantcha Indra et Kadek Puspasari.

Jérémie ABT

Il commence son cursus musical par le piano puis s’oriente vers la batterie et les percussions.Il intègre la classe de percussion du CRR de Rueil-Malmaison, dans laquelle il découvre et explore la musique contemporaine, et le théâtre musical en particulier, sous la conduite d’Eve Payeur.Un puissant attrait pour les musiques traditionnelles l’amène a étudier le zarb, tambour perse iranien, avec Francois Bedel, ainsi que le gamelan Gong kebyar, ensemble de percussions balinais. Il obtient un 1er prix de percussion à l’unanimité puis choisit d’approfondir l’étude du zarb auprès de Djamchid et Keyvan Chemirani, et celle du gamelan auprès de I Wayan Kumpul et de I Nyoman Kariasa à Bali, où il séjourne régulièrement. Ses activités diverses reflètent l’éclectisme de son parcours : ainsi il collabore régulièrement avec l’ensemble de musique contemporaine C barre, Nicolas Frize , le chœur contemporain Musicatreize, et particulièrement avec la compagnie Eclats avec laquelle il créera deux spectacles pour le jeune public. Enfin, sa passion pour la musique traditionnelle de Bali l’amène a intervenir régulièrement auprès des groupes de gamelan Bintang Tiga, à Marseille, et Sekar Sandat, à Voiron.

Hsiao-Yun TSENG

Née en 1981 à Chia-yi County, Taiwan. Elle débute la musique a l’âge de 5 ans par l’étude du piano, puis se tourne plus tard en 2ooo vers la percussion. L’année d’après elle entre à l’université Alethia a Taipei et intègre la classe de Mme. Lo en percussion.
Sur les conseils de son professeur, elle décide de poursuivre ses études en France dans la classe d’Eve Payeur au conservatoire national de région de Rueil-Malmaison qu’elle rejoint en 2005. Elle y obtient en 2009 le prix de perfectionnement a l’unanimité. Elle suit parallèlement l’enseignement de Willy Coquillat au conservatoire de Gennevilliers. Elle se plonge dans l’étude du Zarb (Tambour iranien) avec François Bedel, aussi bien sur le répertoire traditionnel, que sur le répertoire contemporain.

Théo MERIGEAU

Né en 1987 à Besançon. Il se tourne vers la musique par le biais de la percussion et suit les cours de Mm. Eve Payeur au conservatoire de Rueil-Malmaison où il obtient un premier prix à l’unanimité en 2009 ainsi qu'un prix d'excellence.  Parallèlement à cela, il étudie l'harmonie et l'écriture dans un premier temps avec M. Joachim Jousse au CNR de Rueil et actuellement au CNSM de Paris dans les classes de Pierre Pincemaille et Alain Mabit.

Son intérêt pour les musiques extra-européenes l'amène à découvrir le gamelan Balinais qu'il a l'occasion d'apprendre au cours de plusieurs voyages à Bali en 2011, 2012 et 2013 auprès de I Wayan Kumpul et I Nyoman Kariasa et qu'il pratique avec les ensembles KBRI à Paris et Bintang Tiga à Marseille.

Il est membre de l'ensemble de percussions "La Septième Triple" avec lequel il joue et défend le répertoire contemporain, de John Cage à Georges Aperghis et joue actuellement avec le théâtre équestre Zingaro sur le spectacle Calacas